L’Histoire du Ski au Québec (1)

L’Histoire du Ski au Québec (1)

Si vous aussi le ski vous passionne, il est temps d’en connaître son histoire et son développement au Québec! Voici la première partie d’un résumé des évènements clés de l’apparition du ski en tant que loisir et l’évolution qu’il a connu dans notre province, du 19ème  au 21ème siècle.

Les origines du ski remontent à la fin de la préhistoire. Les hommes de l’époque utilisaient les skis dans les pays nordiques comme moyen de transport et se servaient parfois d’eux pour la chasse et la guerre.

Bien plus tard, l’histoire nous amène au 19ème siècle. Certains travailleurs scandinaves (principalement agriculteurs et éleveurs) faisaient la course en ski lorsqu’ils revenaient du travail. Le ski dévoile alors son potentiel récréatif. Entre la fin du 19ème siècle et le début du 20ème siècle, les autrichiens, notamment suivis par les suisses, écrivent les prémices des règles du ski moderne.

Le ski ne tarda pas à atteindre l’autre côté de l’atlantique et notre belle province. En 1879 à Montréal, A. Birch (un immigrant scandinave) fut le premier skieur observé au Canada (et non ce n’était pas un mirage, la presse relate les faits !). Au cours des années qui suivirent un groupe de professeurs de l’université McGill organisèrent les premières sorties à skis au pays, et écrivirent les premiers chapitres de l’histoire du ski au Québec !

« Montreal Ski Club » est le premier club de ski, fondé en 1904. Au début, les gens pratiquent le ski sur le Mont-Royal et sur les plaines d’Abraham à Québec, les plus riches et avides de sensations se rendaient dans les Laurentides. Peu à peu, d’autres clubs de ski firent leur apparition dans les autres villes principales, Ottawa, Trois-Rivières…. La 1ère école de l’histoire est créée en 1911 ainsi que le premier centre de ski au Canada (Chalet Cochand) en 1917.

Vers la fin des années 20, la bien connue CN (Canadian National Railways) fut le premier transporteur à organiser des voyages de train pour les skieurs de Montréal vers les Laurentides, suivie par la Canadian Pacifique qui allait vers le mont Laurier. Si ce service existait encore, on n’aurait peut-être pas besoin de bus aujourd’hui ! Le chemin de fer a marqué l’histoire du Québec puisqu’il fut le principal moyen de transport des skieurs jusqu’après la 2ème Guerre mondiale.

La première remontée mécanique au monde a été construite au même moment par Alex Foster, champion de saut Montréalais, le long de la Big Hill de Shawbridge. Pour la somme de 25 cents, un skieur peut monter et descendre la Big Hill toute une demi-journée. Si l’arrivée des trains de neige avait révolutionné le sport, la remontée mécanique est un changement majeur et irréversible pour le ski de l’époque. À partir de ce moment, les disciplines du ski de fond et de ski alpin se sont séparées définitivement.

C’est en 1950 que le premier système d’enneigement artificiel des pistes est mis au point et est tout de suite très utilisé en Amérique du Nord. Au Québec, l’enneigement artificiel a été utilisé la première fois dans l’Outaouais. Le ski soirée a été initié également en Outaouais à la même époque. Grâce au boom de l’automobile, les stations de ski sont plus accessibles et populaires qu’elles ne l’ont été en un demi-siècle d’histoire.

Les années 60 et le développement de la province de Québec ont apporté un grand nombre de stations majeures encore en fonctionnement aujourd’hui. Dans les Cantons de l’Est, le Mont Sutton, Owl’s Head, Bromont, le Mont Glen et le Mont Shefford sont fondées, alors que dans la région de Québec ville, ce sont le Mont Sainte-Anne et Stoneham qui ouvrent.

C’est aussi à cette époque que les stations de la province ont commencé à fabriquer de la neige pour s’assurer de conditions de glisses acceptables. De plus, pour maximiser les heures skiables dans la saison, un bon nombre de stations commencent à éclairer leurs pentes en soirée, ce qui a amené une nouvelle popularité et de nouvelles sensations pour les skieurs du Québec.

Un fait notoire et pas des moindres pour clore cette première partie, c’est également dans les années 60 qu’un tournant de l’histoire du ski va avoir lieu, avec la diversification du matériel de glisse : le snowboard est créé au Vermont par Mr. Burton (ce nom vous dit quelque chose ?)

Ainsi s’achève la première partie de notre résumé d’histoire! Retrouvez la suite au prochain épisode 😉

 

En attendant, vous aimerez surement voir notre top 5 de stations toujours en activité!

One comment

Comments are closed.